France Culture Podcasts – Conversations on Chris Marker

We have been following with appreciation the podcasts of France Culture on the occasion of the phenomenal Sept Vies d’un Cinéaste exhibition/retrospective, conversations that touch on Chris Marker’s life, friendships and wisdom in a way that the written word has a harder time achieving – the Costa-Gavras conversation is exemplary in this regard. There is an intimacy to the spoken voice that comes through vividly, and the questions posed by Albane Penaranda are always on target.

To state the obvious: all France Culture podcasts in the Chris Marker series are in French, and rapid spoken French at that. Repeat listenings are recommended. We thank France Culture for allowing the exporting of iframe audio player code, so these podcasts can be shared on the web. All quotations below are copyright © France Culture and taken from the articles that accompany the podcasts, at www.franceculture.fr under the rubrique Les Nuits de France Culture.

These valuable supplements to the current exhibition put us in proximity with the co-creators of the exhibition / retrospective, Christine van Assche and Raymond Bellour, with the young Marker himself – like Benjamin, making early forays into radio as yet another medium of expression – and with his close friend and fellow cineaste Costa-Gavras. The three van Assche & Bellour episodes demonstrate their deep familiarity with and lucid insight into Marker’s work, the awe they hold it in, as well as the enormity of the Marker archive at their/our disposal now at the Cinémathèque française.

Qui était Chris Marker

En décembre 2012, pour “Une vie, une œuvre”, Virginie Bloch-Lainé rassemblait les morceaux du puzzle Marker. Ecrits, photographies, films, vidéos, dessins et mondes virtuels l’univers de Chris Marker était raconté par Claude Lanzmann, Régis Debray, Raymond Bellour, parmi d’autres.

Arles 2011 Chris Marker exposition - Photo Gérard Julien, afp

“Jusqu’à la fin des temps”, un essai radiophonique de Chris Marker

L’écriture, plus que l’image, a occupé les premières années du parcours de Chris Marker. À la revue Esprit notamment, dans laquelle il publia de nombreux articles entre 1947 et 1955. Il y eut aussi la poésie, un roman, Le cœur net, en 49, et en 52 un essai sur Jean Giraudoux. Tout naturellement, le texte, l’écriture, menèrent Chris Marker à plusieurs reprises vers les studios de radio : Solitude, diffusée en 1943, à la radio nationale, une pièce radiophonique écrite sous le pseudonyme de Marc Dornier… L’Aube noire, en 1949, sur Paris-Inter, dans le cadre d’une émission de poésie… Toujours en 1949 et sur Paris-Inter, Cirque de notre vie dans la collection Les argonautes… Et aussi, La Peur à la radio : le fantastique, en 1950, une émission de science-fiction encore sur Paris-Inter, écrite par Chris Marker, Jean Basset et Pierre Schaeffer.

Jusqu’à la fin des temps, l’émission de la RDF est un essai dramatique d’un peu moins de vingt minutes que Chris Marker signa en 1949. Un récit empreint d’inquiétude, au temps d’un après-guerre irréel, dans lequel, comme dans un mauvais rêve, le monde menace de s’abîmer.

§

“Chris Marker était quelqu’un qui, impulsivement, écrivait, on a l’impression qu’il écrivait plus vite qu’il ne pensait”

A l’occasion de l’exposition qui lui est consacrée à la Cinémathèque française, Albane Penaranda propose une “Nuit Chris Marker” avec des archives et des entretiens, pour commencer avec Raymond Bellour et Christine Van Assche. Entretien 1/3 avec les co-commissaires de l’exposition.

Nuit Chris Marker – Entretien avec Raymond Bellour et Christine Van Assche

A l’occasion de l’exposition qui lui est consacrée à La Cinémathèque française, Albane Penaranda propose une “Nuit Chris Marker” avec des archives et des entretiens. Deuxième partie de l’entretien avec Raymond Bellour et Christine Van Assche. Entretien 2/3 avec les co-commissaires de l’exposition.

Nuit Chris Marker – Dernier entretien avec Raymond Bellour et Christine Van Assche

A l’occasion de l’exposition qui lui est consacrée à La Cinémathèque française, Albane Penaranda propose une “Nuit Chris Marker” avec des archives et des entretiens. Troisième et dernière partie avec Raymond Bellour Christine Van Assche (co-commissaires de l’exposition).

§

Costa-Gavras : “Sur un film Chris Marker ne voulait pas être le chef, il voulait être parmi les créateurs, cela c’est exemplaire”

Entretien avec le Président de La Cinémathèque Française, Costa-Gavras, qui était un des plus proches amis de Chris Marker. A l’occasion de l’exposition qui lui est consacrée et de la “Nuit Chris Marker”, il revient sur cette amitié et sur l’oeuvre de Marker.

Costa-Gavras, Ami de Chris Marker et Président de la Cinémathèque française

Christine van Assche & Raymond Bellour, les co-commissaires de l’exposition