Chris Marker Notes from the Era of Imperfect Memory

Le Fond de l’air est rouge — ARTE Trailer

L

Here is the Bande Annonce produced by ARTE for Chris Marker’s Le Fond de l’air est rouge. Enjoy.

Comment « regarder » Le fond de l’air est rouge aujourd’hui ?

Comment « regarder » Le fond de l’air est rouge aujourd’hui ? Comment les jeunes spectateurs peuvent-ils comprendre, ressentir un tel film ? 35 ans après sa première sortie… 45 ans après une bonne part des événements qui y sont relatés ? Ce qui caractérise sans doute le mieux le cinéma de Chris Marker c’est sa façon d’interroger la polysémie des images, les siennes ou celles des autres, et à travers elles la complexité de l’histoire.

« J’ai toujours précisé que la politique, art du compromis (et c’est tant mieux), ne m’intéresse guère. Ce qui m’intéresse c’est l’histoire, et j’ajouterais : la politique ne m’intéresse que dans la mesure où elle est la coupe de l’histoire dans le présent. »[1] déclarait Marker en 2008. Ce que confirme l’analyse de ses films qui mettent en correspondance le social avec le politique, la mémoire avec l’histoire. Et c’est flagrant dans Le fond de l’air est rouge réalisé en 1977, puis modifié en 1988. Film charnière dans l’œuvre du cinéaste où il dresse une sorte de bilan cinématographique de dix années de lutte et d’espérance à travers le monde. Au départ, Marker voulait faire ce film uniquement à partir de chutes de toutes sortes amassées dans les locaux de SLON puis d’ISKRA, deux sociétés de production fondées avec ses amis. Dans le préambule des commentaires du film publiés aux éditions Maspero, il explique qu’il voulait exprimer le « refoulé de l’histoire en images ». Laurent Véray

6 comments

By zerkalo
Chris Marker Notes from the Era of Imperfect Memory

Recent Articles

Core Content

Paris Zone III

Subscribe To Updates

Join our mailing list to receive the latest news and thoughts from ChrisMarker.org.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This