Arte to Release “La Trilogie des Balkans” Chris Marker DVD

balkan-trilogy

In an email from April 26th, Sabrina Bendali of Arte France writes of the upcoming release of three Chris Marker films that have been put together into a “Balkan Trilogy.”  The overall title of the DVD is La trilogie des Balkans, set for DVD release on June 7, 2016 and containing the following films:

  • Le 20 heures dans les camps (1993, 26″)
  • Casque Blue (1995, 26″)
  • Un maire au Kosovo (2000, 27″)

Additional materials and details:

  • Slon Tango (4 min. short)
  • interviews with François Crémieux and Jean-Michel Frodon (30 min.)
  • accompanying booklet (20 pages)
  • TRT: 2 hours
  • Language: French with French sub-titles for deaf and hearing-impaired

“Je me permets de vous écrire pour vous signaler la parution le 7 juin prochain du dvd La trilogie des Balkans, dvd qui comprend trois films : Le 20 heures dans les camps, Casque Bleu et Un maire au Kosovo.

Ensemble, ces trois brèves réalisations offrent une perception d’une rare acuité de ce qui s’est joué en ex-Yougoslavie durant la dernière décennie du 20e siècle. […]

Merci et bonne fin de journée.
Sabrina Bendali, Service press ARTE Éditions

More information and purchase are available at boutique.arte.tv/f11125-chris_marker_trilogie_balkans

Here’s an overview from the press release:

À travers les décennies et les convulsions de l’histoire, Chris Marker a toujours fait preuve d’une réactivité sensible et intelligente aux événements de la planète. Ce fut à nouveau le cas avec les guerres balkaniques des années 1990 : 45 ans après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, la guerre était de retour en Europe, des camps de concentration étaient ouverts à 500 km de Munich. En 1991-1995, une ville d’Europe symbole du multiculturalisme, Sarajevo, subissait le plus long siège de l’histoire moderne, les civils étaient abattus en pleine rue, la purification ethnique justifiait massacres et viols de masse, la communauté internationale prouvait que, malgré les leçons du siècle qui se terminait, elle restait impuissante à empêcher l’horreur, quand elle n’en devenait pas complice comme à Srebrenica. Dès le début des conflits en ex-Yougoslavie, Marker fut l’un des premiers à réagir. Il devait leur consacrer trois films, chaque fois selon une perspective originale qui, décalant l’observation journalistique ou le plaidoyer de principe, approchent davantage la vérité de ce qui est en train de se jouer, et les liens de ces événements avec le reste du monde.

Rough English Translation

Across the decades and the convulsions of history, Chris Marker always proved himself a sensible and intelligent guide to the events of the planet. This was true once again in the case of the Balkan wars of the 1990s. Forty-five years after the end of World War II, war returned to Europe. Concentration camps were opened around 500 kilometers from Munich. From 1991 to 1995, the European city Sarajevo, symbol of multi-culturalism, suffered the longest siege in modern history. Civilians were killed in the middle of the street, ethnic ‘purification’ justified massacres and mass rapes. The international community proved that, despite the lessons of the century that was ending, it remained impotent at preventing such horror, even becoming complicit in the case of Srebenica. From the beginning of the conflicts in ex-Yugoslavia, Marker was one of the first to react. He devoted himself to three films, each time following an original perspective which, offsetting journalistic observation or ethical plea, approached the truth of what was unfolding, and the links of these events to the rest of the world.

jaquette-trilogie-balkans

Special thanks to Christine van Assche for the ‘jacquette’ image above. Click to enlarge.

Film Summaries

Le 20 heures dans les camps – 26 min
1993. Au camp de Roska en Slovénie, des réfugiés bosniaques, dépouillés de tout ce qui leur appartenait, entreprennent de se réapproprier au moins l’information, en créant une télévision sur cassettes dotée de tous les éléments de la “vraie” télévision : présentateurs, jingles et piratage des émissions qui parlent d’eux.

Casque bleu – 26 min
Le témoignage d’un jeune médecin conscrit qui s’est engagé en 1994 comme casque bleu pour partir en mission en Bosnie. Après 6 mois dans la poche de Bihac, François Crémieux est de retour en France. Quel bilan tire-t-il de son expérience ? Que reste-t-il de ses attentes, de ses projections, de ses fantasmes d’avant le départ ?

Un maire au Kosovo – 27 min
En 1999 Marker recueille le témoignage de Bajram Rexhepi maire de Mitrovitsa, ville devenue célèbre à cause de son pont qui la coupait en deux et séparait la population albanaise du dernier bastion serbe. Bajram Rexhepi a été engagé comme chirurgien, dans l’Armée de libération du Kosovo. Il parle de son engagement et analyse avec lucidité les circonstances qui l’ont fait maire de Mitrovitsa.

PS: For those in Paris on May 28th, check out this symposium on Chris Marker et la photographie: www.fabula.org/actualites/….